Rechercher
  • Habib Shoukry

Réunion publique sur le pouvoir d'achat



Constat

  • Le 10 du mois, il reste 94€ de sur le compte des Français qui gagnent moins de 2000€.

  • Près de 15% des Français vivent sous le seuil de pauvreté de 1100€/mois

  • La répartition des dépenses des ménages les plus défavorisés est la suivante : 17% alimentation, 29% logement, 11% transport, 11% biens et services divers

  • Près d'1 million d'inscrits au FCC (Fichier central des chèques)

  • Près de 2 millions d'inscrits au FICP (Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers)

  • Il y a un effet de seuil sur les charges salariales et patronales qui incite à recruter sur la base de bas salaires.

  • Au-delà des salariés, le problème du pouvoir d'achat touche également les jeunes, les retraités, les veufs/veuves, ...

  • Il y a des problèmes de rémunération qui sont sectoriels, comme le salaire des jeunes enseignants ou des infirmières.

Enjeu

  • Augmenter les revenus des Français, tout en stabilisant/réduisant les dépenses afin d'augmenter le reste à vivre.

  • Il faut avoir une vision globale sur les sources de revenus : salaires, pensions, allocations, donations, ...

  • Il faut avoir une vision globale sur les charges : loyer, énergie, alimentations, produits de première nécessité, ...

Analyse sur les salaires

  • Sur un SMIC de 1269€ net, il faut ajouter 334€ de charges salariales et près de 70% de charges patronales.

  • Il y a un effet de seuil sur les charges, qui incite à recruter sur la base de bas salaires : pour un salaire net à 2350€, le salaire brut est de 3000€ soit 650€ de charges salariales et 4070€ chargé, soit 1070€ de charges patronales.

  • Composition détaillée des charges salariales : cotisations de sécurité sociale, contributions sociales, cotisations de chômage, cotisations de retraite complémentaire

  • Composition détaillées des charges patronales

Propositions de Valérie Pécresse pour augmenter les revenus des ménages

  • Mesures sectorielles, par exemple individualisation des salaires dans l'éducation

  • Mesures pour tous les salariés : RTT convertible en salaire sans charges patronales, hausse des salaires de 10% pour les salaires inférieurs à 3000€, développé le capital salarié, développer les dispositifs d'intéressements

  • Pour les futurs retraités: réformer les retraites pour permettre une pension avec un minimum au SMIC net en 2030

  • Augmenter de 39% les pensions de reversion

  • Créer un revenu de jeune actif à la place du RSA

  • Favoriser les donations en permettant de défiscaliser 100000€ tous les 6 ans, au lieu de 15 ans. Baisser les droits de succession pour 95% des Français.

Propositions de Valérie PECRESSE pour réduire les charges

  • Piste autour du logement social pour les personnes en première ligne

  • Construction de 500000 logements par an pour répondre aux besoins et réduire la pression immobilière

  • La réflexion sur des baisses de TVA sectorielles est en cours. Dès que le projet sera définitif, cette partie sera mise à jour.


Financement des mesures

  • Réduction de certaines cotisations salariales, notamment la cotisation vieillesse. Financement par la réduction des charges de l'Etat (réforme de l'Etat)

  • Réforme de l'Etat

  • Effort des entreprises à déterminer


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout